Le Domaine Delobel - Val de Loire - Culture Biologique

Une passion enivrante pour le vin mêlée à un profond attachement au travail de la terre... Il n'en fallait pas plus pour inciter Benjamin Delobel, jeune artisan-vigneron, à s'installer à son compte.

Le trentenaire, originaire du Pas-de-Calais, aurait très bien pu reprendre une exploitation clés en main, mais au lieu de ça, il décide de créer seul son propre domaine viticole, avec un chai et une gamme de vins bio qui lui ressemblent.

Lorsqu'il lui faut trouver l'endroit idéal, le Val de Loire s'impose à lui et le rapproche un peu plus de sa région natale. Mais si Benjamin Delobel choisit Ouchamps (Loir-et-Cher, 41), commune nichée entre les châteaux de Chambord et de Chenonceau, c'est en raison de plusieurs coups de cœur...

Coup de cœur pour un cépage d'abord : le sauvignon blanc. Un cépage « frais et très aromatique » que le jeune viticulteur est même allé apprivoiser en dehors de nos frontières en Californie, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Coup de cœur pour un terroir ensuite : celui de Oisly donnant « des sauvignons très expressifs » qu'il apprécie énormément. Sur ses 12 hectares de vignes, dont 85 % en Sauvignon Blanc, ce « Ch'ti vigneron » produit ainsi depuis 2014 des vins sous deux appellations : les AOC Touraine et Touraine-Oisly. Le reste de ses vignes est composé de 2 ha de Gamay et de Pineau d'Aunis, cépages rouges fruités.

Coup de cœur pour un lieu enfin : une vieille longère du 18e siècle chargée d'histoire puisqu'elle servait par le passé à l'élaboration de vins. On ne pouvait pas faire plus prédestiné !

Bien sûr, une restauration est nécessaire et un bâtiment est construit sur l'ancienne zone où se trouvaient les pressoirs. Le nouveau chai de vinification est né, mêlant l'ancien au moderne sans fausses notes, avec ses pierres apparentes et sa porte voûtée faisant joliment écho à l'âge avancé de certaines vignes du domaine. Un tiers ont en effet une cinquantaine d'années.

Le but de Benjamin Delobel qui se lance seul dans cette aventure viticole ? Vous faire partager son amour du vin, depuis le travail dans les vignes où il pourrait passer des journées entières sans se lasser, jusqu'à la commercialisation de ses bouteilles.